Vaccination contre la Covid-19 : priorité aux PH et aux professionnels accompagnants

Certaines personnes vulnérables en situation de handicap et certains professionnels qui les accompagnent sont prioritaires pour accéder à la vaccination contre la Covid-19.

Depuis le 18 janvier, les personnes vulnérables à très haut risque de forme grave, dont les personnes porteuses de trisomie 21 (quel que soit leur âge) peuvent se rendre dans les centres de vaccination avec une prescription médicale pour se protéger et lutter contre la propagation du virus.

Le gouvernement a également prévu que les personnes résidant en foyer d’accueil médicalisé et en maison d’accueil spécialisée (quel que soit leur âge) et les professionnels de plus de 50 ans ou présentant une comorbidité listée par la Haute Autorité de Santé (obésité, diabète etc.) exerçant dans ces établissements sont prioritaires pour l’accès à la vaccination via les campagnes organisées dans les établissements.

Pour diffuser le plus largement possible les informations sur la vaccination et la rendre accessible à tous, l’Unapei a réalisé un document qui répond aux questions suivantes : Qu’est-ce que la vaccination contre la covid-19 ? Quelles sont les personnes concernées par la vaccination ? Que faut-il savoir avant la vaccination ? Et quelles conséquences en cas de refus ?

Le document aborde la question du consentement éclairé préalable au vaccin. À noter que la vaccination n’est pas obligatoire et que toute personne, une fois informée, doit être consultée sur sa volonté ou son refus d’être vacciné. Des mesures spéciales s’appliquent en cas de réelle impossibilité pour la personne d’exprimer sa volonté.

Lire le document : « Campagne de vaccination Covid-19 : l’essentiel »

Des documents à propos du vaccin et du consentement ont été élaborés en Facile à lire et à comprendre (FALC).

Lien vers le doc en FALC


RETOUR

Merci pour votre soutien !

Envie de s'engager un peu plus dans
l'association ?
Aidez-nous en réalisant un don !